Appels à projets

Commission permanente de coopération franco-québécoise


Coopération France-Québec.

Signature visuelle

Un bloc de signature pour identifier la coopération franco-québécoise

Afin d’assurer une meilleure lisibilité et visibilité à la coopération entre la France et le Québec, il existe désormais un bloc de signature pour identifier les projets de coopération franco-québécoise soutenus dans le cadre de la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ). Cette charte graphique présente les principes d’application de l’identité visuelle de la coopération France-Québec à travers le monde. Le respect de ces règles d’usage permettra de donner plus de visibilité et de cohérence à la coopération franco-québécoise.

  1. Charte graphique
  2. Charte d'utilisation
  3. Téléchargement des images

1. Charte graphique de la signature visuelle « Coopération France-Québec »

Le bloc de signature « Coopération France-Québec » doit être utilisé en marque unique et de manière identique au Québec, en France et dans les pays tiers, dans l’une des ses trois déclinaisons. Il doit figurer dans toutes les opérations de communication (affiches, programmes, événements, publications) liées à la coopération franco-québécoise soutenue par la CPCFQ. Au Québec toutefois, le Programme d’identification visuelle (PIV) du Gouvernement du Québec aura préséance dans le cas d’opérations qui engagent plus d’un ministère ou organisme québécois.

Couleur :

Le bloc de signature de la coopération France-Québec est composé de 3 couleurs « chartées », deux bleus et un rouge, traduites en Pantone®, quadrichromie, RVB et couleurs web.

  • PANTONE
    • Rouge : Pantone Red 032
    • Bleu : Pantone Reflex blu (pour la marianne)
    • Bleu : Pantone 293 (le drapeau-Québec et la mention Coopération France-Québec)
    • Noir
  • QUADRICHROMIE
    • Rouge : M100 J100
    • Bleu : C100 M80 (pour la marianne)
    • Bleu : C100 M55 J0 N0 (le drapeau-Québec et la mention Coopération France-Québec)
    • Noir : N100

Pour la Marianne :

  • PANTONE
    • Rouge : Pantone Red 032
    • Bleu : Pantone Reflex blu
    • Noir
  • QUADRICHROMIE
    • Rouge : M100 J100
    • Bleu : C100 M80 (pour la marianne)
    • Noir : N100

Pour le Drapeau Québec :

  • PANTONE
    • Bleu : Pantone 293
  • QUADRICHROMIE
    • Bleu : C100 M55 J0 N0

Taille minimale du bloc de signature : le fleurdelisé apparaissant dans la signature du Gouvernement du Québec doit avoir une hauteur minimale de 5.5 mm.

Polices de caractères :

Le bloc de signature ne s’écrit pas et ne s’imite pas. Il s’agit d’une image originale et non modifiable, qu’il convient d’utiliser en respectant la charte graphique qui l’accompagne.

Zone de protection :

Aucun élément ne doit se trouver dans la zone de protection du bloc de signature.

Interdits :

  • Le bloc de signature ne change pas de couleur.
  • Le bloc de signature ne change pas d’aspect.
  • Le bloc de signature ne se déforme pas.

Charte ministérielle

La Marianne de la République française tout comme le Québec drapeau font partie intégrante du bloc de signature et doivent être présents en tout temps sur les documents.

Retour en haut de la page

2. Charte d’utilisation du bloc signataire « Coopération France-Québec »

  1. La signature visuelle appartient au ministère des Relations internationales de de la Francophonie (MRIF) et au Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI). C’est une identification officielle pour laquelle des autorisations d’utilisation sont préalablement fournies par le Consulat général de France à Québec (CGFQ) et la Direction France du MRIF au moment de la signature des conventions.
  2. Les conventions de subvention signées avec les partenaires sont accompagnées de la charte graphique et de la charte d’utilisation précisant les conditions d’utilisation du bloc de signature.
  3. Tous les projets financés par la CPCFQ (incluant les projets de la coopération décentralisée – du Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée - FFQCD) doivent utiliser le bloc de signature sur tous leurs documents (affiches, publications et autres) et lors de tous les évènements organisés dans ce cadre (symposiums et autres).
  4. Le bloc de signature doit être utilisé par les organismes du dispositif franco-québécois pour leurs activités et projets financés par la CPCFQ.
  5. Pour les actions propres aux organismes du dispositif, le MRIF et le CGFQ analysent au cas par cas les demandes d’apposition du bloc de signature.
Retour en haut de la page

3. Téléchargement des images

Pour télécharger les images, une fois le curseur placé sur le fichier désiré, appuyez sur le bouton droit de la souris et « enregistrer la cible sous » dans le document souhaité.

Retour en haut de la page

Dernière mise à jour : 2016-09-21 17:00:54