Protocole du drapeau du Québec

Les dimensions

La proportion fait partie de la définition d'un drapeau, et l'on s'efforcera de respecter la proportion officielle qui est de 2:3 pour le fleurdelisé, selon la Loi, ce qui signifie que la largeur sera de trois unités et la hauteur, de deux unités. Il existe une trentaine de proportions différentes pour les drapeaux : 1:2 (Ontario), 10:19 (États-Unis), 5:8 (Nouveau-Brunswick), 2:3 (France), 13:15 (Belgique), 9:16 (Nunavut), etc.

À l'intérieur, on utilise le format 120 × 180 cm (4 pi de hauteur sur 6 pi de largeur). À l'extérieur, selon la hauteur du mât, on hissera généralement un drapeau de 120 × 180 cm (4 × 6 pi) ou de 180 × 270 cm (6 × 9 pi); celui de la tour centrale de l'hôtel du Parlement mesure 240 × 360 cm (8 × 12 pi).

Soulignons qu'il n'est pas convenable de dénaturer un drapeau en changeant sa proportion de façon, par exemple, à ce que les dimensions d'un ensemble soient identiques; ainsi, il est acceptable de placer côte à côte des drapeaux de 90 × 180 cm et de 120 × 180 cm.

Drapeau de cérémonie

Certains drapeaux sont garnis d'une frange dorée, rajoutée pour leur donner une allure plus cérémonielle. Généralement, ceux-ci sont utilisés dans les « grandes » occasions (notamment dans l'armée), dans certaines sociétés anglo-saxonnes, pour signaler la présence du chef de l'État, etc. Le symbolisme du drapeau tenant à ses couleurs et à son graphisme, et en vertu du principe de sobriété qui sous-tend sa conception du pavoisement, le Québec utilise le drapeau tel qu'il est défini officiellement, sans frange, à de rares exceptions près.

Le rôle du Protocole en matière de pavoisement

Le Protocole a pour rôle de conseiller les ministères, les organismes du gouvernement et, à l'occasion, d'autres interlocuteurs institutionnels ou privés quant à la pertinence de pavoiser et quant à la façon d'utiliser les drapeaux qu'il peut prêter. Il exécute les pavoisements nécessaires aux activités internationales dans lesquelles il intervient, que ce soit lors des visites officielles ou pour le cérémonial d'État. Le Protocole conseille le gouvernement sur les questions touchant l'utilisation des drapeaux, particulièrement des drapeaux étrangers : pertinence de pavoiser, nombre de drapeaux, disposition, etc.

Réserve de drapeaux

Le Protocole conserve au moins deux exemplaires du drapeau de presque tous les États souverains et de nombreux États non souverains (provinces, États fédérés, etc.). À titre d'exemple, notons ceux des États-Unis d'Amérique, du Brésil, de l'Argentine, de la Fédération de Russie, de länder allemands et de quelques organismes ou événements (ONU, Francophonie et autres organisations intergouvernementales, villes, organisations non gouvernementales). S'y ajoutent les fanions que l'on arbore sur le véhicule dans lequel prend place un chef d'État, de gouvernement ou de mission diplomatique en visite officielle au Québec.

La réserve du Protocole comprend ainsi quelque 3 000 drapeaux, surtout des drapeaux intérieurs de format courant (90 × 180 cm ou 120 × 180 cm), et des drapeaux de grand format pour pavoisement extérieur (135 ou 180 cm × 270 cm, soit 4½ ou 6 × 9 pi), ainsi que les hampes nécessaires.

Dernière mise à jour : 2015-03-27 08:45:50