Portrait

Le particularisme du Québec au sein de la fédération canadienne, la nécessité d’assurer son rayonnement identitaire et culturel et les impératifs de sa prospérité commandent que le Québec soit présent sur la scène internationale. Dans le respect de ses compétences constitutionnelles, le Québec estime qu’il doit pouvoir participer aux travaux des organisations internationales et des conférences internationales, ainsi qu’à la négociation des traités internationaux. À cette fin, il doit pouvoir faire valoir son point de vue lorsque des matières qui sont de compétence québécoise ou qui peuvent avoir une incidence sur ses intérêts spécifiques sont abordées au sein d’instances internationales.

Le ministère des Relations internationales est chargé de coordonner l’ensemble des participations au sein des organisations et des conférences internationales, de même que l’élaboration des positions québécoises qui seront transmises lors des négociations entourant les projets d’instruments normatifs, dont les accords et les traités internationaux. Le gouvernement assume ainsi, sur le plan international, le prolongement de ses responsabilités internes.

De plus, la participation des ministères et organismes du Gouvernement du Québec à ces instances permet de profiter d’échanges enrichissants avec des spécialistes étrangers et de faire connaître les programmes, les réalisations et le savoir-faire québécois.

Cette présence du Québec, sur la scène internationale, est notamment appuyée par son réseau de représentations à l’étranger.

Dernière mise à jour : 2017-03-17 15:07:44