Nos actions
20 sept. 2012

La première ministre du Québec nomme son Conseil des ministres

Le Conseil des ministres entourant la première ministre du Québec, Pauline Marois (Photo : Le Protocole, gouvernement du Québec)

La première ministre du Québec, Pauline Marois, a procédé à la formation de son premier Conseil des ministres, ce mercredi 19 septembre 2012, au salon rouge du Parlement.

En allocution d’ouverture, Madame Marois a souligné que l’action de son gouvernement reposera sur quatre piliers : l’intégrité, la prospérité, l’identité et la solidarité. Elle a ensuite nommé vingt-trois ministres qui formeront le nouveau gouvernement. Parmi ceux-ci, mentionnons :

  • François Gendron, vice-premier ministre et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
  • Stéphane Bédard, président du Conseil du trésor
  • Nicolas Marceau aux Finances et à l’Économie
  • Agnès Maltais au Travail, à l’Emploi et à la Solidarité sociale de même qu’à la Condition féminine
  • Bernard Drainville aux Institutions démocratiques et à la Participation citoyenne
  • Bertrand St-Arnaud à la Justice
  • Marie Malavoy à l’Éducation, au Loisir et aux Sports
  • Jean-François Lisée aux Relations internationales, à la Francophonie et au Commerce extérieur
  • Martine Ouellet aux Ressources naturelles
  • Réjean Hébert à la Santé et aux Services sociaux
  • Diane De Courcy à l’Immigration et aux Communautés culturelles

Remettre de l’ordre dans les finances publiques, jeter les bases d’un développement économique durable, proposer un nouveau régime de redevances minières, mieux soutenir les agriculteurs et les pêcheurs, promouvoir les intérêts du Québec sur la scène internationale, proposer une nouvelle loi 101, soutenir le rayonnement de notre culture, proposer une charte de la laïcité et un projet de loi sur l’identité ne sont que quelques-uns des mandats confiés aux différents ministres par Madame Marois.

De son côté, la première ministre s’est réservé la responsabilité des dossiers jeunesse et elle sera appuyée en ce sens par le plus jeune député de l'histoire de l’Assemblée nationale, Léo Bureau-Blouin, élu dans la circonscription de Laval-des-Rapides, en banlieue de Montréal. Précisons que onze adjoints parlementaires viendront aussi appuyer le travail des ministres.

« Rien ne s’oppose à ce que le peuple québécois soit parmi les plus prospères de la planète. Nous avons le talent, la créativité, le territoire, les ressources, l’énergie et l’esprit d’entreprise qui a permis à nos prédécesseurs de bâtir ce pays à partir de presque rien », a conclu Pauline Marois, qui parlait pour la première fois à titre de première ministre.

Communiqué – Conseil des ministres
Communiqué – Adjoints parlementaires
Communiqué – ministres responsables des régions
Première ministre

Nos actions