Nos actions
6 mars 2013

Table ronde économique Québec-Inde

Autour de la table, de part et d’autre du haut-commissaire de l’Inde au Canada, son Excellence l'Amiral Nirmal Kumar Verma et du directeur général d’Export Québec, Alain Proulx, prenaient place des représentants et haut-dirigeants de Pomerleau, de Biothermica, de la Caisse de dépôt et placement du Québec, de Premier Tech, de Deloitte, de Recherche Québec, de Genivar, de Bombardier, de SNC-Lavalin, et de TM4.

Le 26 février dernier, le directeur général d’Export Québec, Alain Proulx, a présidé une table ronde économique organisée pour le nouveau haut-commissaire de l’Inde au Canada, son Excellence l'amiral Nirmal Kumar Verma.

Il s’agissait du premier passage de M. Verma au Québec et de sa première rencontre avec des représentants du gouvernement. À cette occasion, une douzaine d’entreprises québécoises, dont plusieurs fleurons à l’exportation, ont répondu à l’invitation d’Export Québec. Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie s’est également joint à cet événement pour souligner l’importance de la recherche industrielle.

Cette activité constituait un suivi concret de la mission ministérielle du Québec en Inde dirigée par le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, et par la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique, Elaine Zakaïb, du 25 janvier au 2 février 2013, et à laquelle plusieurs représentants du milieu des affaires, présents à la table ronde, ont participé.

Le haut-commissaire Verma souhaitait en connaître davantage sur les réalités des entreprises dans la conduite de leurs affaires en Inde, leurs difficultés ainsi que leurs succès. Plusieurs ont souligné le manque de transparence et de prévisibilité des opérations commerciales. M. Verma s’est montré réceptif aux commentaires reçus, tout en soulignant que le gouvernement indien avait la ferme intention de faciliter l’investissement et les échanges commerciaux entre les deux pays. En outre, il a souligné l’économie résiliente de l'Inde et les effets de la récession mondiale et a fait appel aux participants pour renforcer les échanges économiques entre le Québec et l’Inde.

Enfin, lors de la rencontre, M. Verma a tenu à présenter les cinq grandes priorités économiques entre le Québec, le Canada et l’Inde pour les années à venir :

  • la production d’énergie et l’efficacité énergétique
  • l'agriculture
  • la transformation alimentaire
  • l'éducation
  • l'infrastructure (chaîne d'approvisionnement et du froid).

Nos actions