Nos actions
26 mars 2013

Mission à Rome et au Vatican du vice-premier ministre François Gendron

Le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, François Gendron, en compagnie de la déléguée du Québec à Rome, Amalia Daniela Renosto. A l’arrière, une partie de la Basilique Saint-Pierre.

Le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), François Gendron, s'est rendu en mission à Rome et au Vatican, du 18 au 20 mars, afin de représenter le gouvernement du Québec lors de la messe du début solennel du ministère pétrinien de Sa Sainteté le pape François.

Plus de 130 délégations officielles, de nombreux chefs d’État et de gouvernement, ainsi que des représentants d'autres confessions chrétiennes, juives et musulmanes étaient présents à la Place Saint-Pierre pour cette messe marquant le début officiel du pontificat du pape François. La représentation canadienne officielle était dirigée par le Gouverneur général du Canada, David Johnston.

La participation de M. Gendron à cette cérémonie s’inscrit dans la longue tradition de respect des autorités québécoises à l'égard de l’Église et de ses institutions.

En marge des activités entourant l’intronisation du nouveau pontife, M. Gendron a pu saluer les deux cardinaux électeurs originaires du Québec, soit Son Éminence le Cardinal Jean-Claude Turcotte et Son Éminence le Cardinal Marc Ouellet. Rappelons que le cardinal Ouellet était considéré par plusieurs observateurs comme l'un des favoris pour succéder à Benoît XVI.

Politique de souveraineté alimentaire

À titre de ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Gendron a profité de son passage pour s'entretenir avec l'un des dirigeants de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (OAA/FAO) sur le projet de politique de souveraineté alimentaire du Québec. En effet, M. Gendron a rencontré Jomo Sundaram, sous-directeur général responsable du Département du développement économique et social de la FAO.

Rappelons que le mandat de la FAO consiste à améliorer les niveaux de nutrition, la productivité agricole et la qualité de vie des populations rurales et à contribuer à l'essor de l'économie mondiale.

Le ministre Gendron doit présenter une politique de souveraineté alimentaire au printemps. Cette politique donnera un nouveau souffle à ce secteur clé de l’économie du Québec.

État de la cité du Vatican
Politique de souveraineté alimentaire du Québec
FAO
Nos actions