Nos actions
10 oct. 2013

Investir pour un Québec manufacturier plus productif et plus compétitif

La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, a rendu publique aujourd'hui la Politique industrielle québécoise 2013-2017.

Cette politique s'inscrit dans le cadre de la Politique économique Priorité emploi dévoilée par la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, le 7 octobre dernier.

La Politique industrielle se décline en trois axes d'intervention répondant aux défis actuels du secteur manufacturier :

• moderniser et verdir les entreprises manufacturières;
• favoriser l'émergence de nouveaux fleurons;
• appuyer l'innovation, de l'idée à la commercialisation.

Pourquoi une politique industrielle

« La Politique industrielle québécoise donnera les moyens au Québec et à ses entreprises de suivre la cadence d'une économie moderne, plus verte et plus innovante. Le gouvernement investira plus de 1 milliard de dollars dans l'industrie manufacturière et créera à terme plus de 25 000 nouveaux emplois durables et de qualité », a déclaré Élaine Zakaïb.

La ministre a rappelé que, au cours des deux dernières décennies, le secteur manufacturier a connu un déclin dans tous les pays industrialisés, et que pour relancer ce secteur clé de notre économie et faire face à la nouvelle donne mondiale, il faut repenser les modèles de développement connus, qui sont désuets.

« Il faut se donner une vision, revoir notre approche et établir une stratégie globale, cohérente et intégrée. Il faut moderniser nos entreprises, les rendre plus vertes et mieux équipées en technologies de pointe. Il faut les aider à grandir, à innover et à exporter. Il s'agit exactement du rôle de notre politique industrielle, qui est le fruit d'une large consultation menée auprès des acteurs clés du milieu économique. »

La Politique industrielle québécoise 2013-2017
Sommaire


Nos actions