Nos actions
23 févr. 2009

Le ministre Arcand à Washington au lendemain de la visite du président Obama au Canada

Le ministre Arcand lors de sa rencontre avec Roberta Jacobson, du U.S. Department of State. Photo : Scott Henrichsen

Au lendemain de la visite du président Obama au Canada, le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, était à Washington pour promouvoir les intérêts du Québec auprès de personnalités des milieux politique, économique et institutionnel de la capitale américaine.

Le 20 février, le ministre a été reçu au U.S. Department of State, par Roberta Jacobson, responsable des dossiers Canada, Mexique et ALÉNA. Ce fut notamment l’occasion de passer en revue différents dossiers des relations Québec–États-Unis. Le ministre a réitéré le souhait que l’hydroélectricité soit enfin reconnue pour ce qu’elle est, soit une énergie renouvelable. Il en a également profité pour rappeler l’importance des liens commerciaux entre les deux partenaires.

Le ministre a aussi rencontré l’ambassadeur du Canada à Washington, Michael Wilson. Ils ont pu faire le point sur les principales retombées de la visite au Canada, le 19 février, du président Barack Obama. Enfin, le ministre s’est entretenu avec le président et directeur du prestigieux Woodrow Wilson International Center for Scholars, Lee Hamilton. Ils ont pu échanger sur les perspectives d’avenir des relations entre le Québec et les États-Unis. Notons que le ministère des Relations internationales et le Canada Institute du Woodrow Wilson International Center for Scholars ont conclu, en 2007, un partenariat visant entre autres à mieux faire connaître des décideurs américains la contribution québécoise au renforcement de la sécurité en Amérique du Nord.

Le 21 février, le ministre a profité de son passage à Washington pour assister à la National Governors Association (NGA), un important forum rassemblant tous les gouverneurs des États américains. En marge du NGA, le ministre a eu un entretien avec le gouverneur du Vermont, James Douglas, actuellement co-président du NGA. Il a également rencontré le gouverneur de l’État de New York, David A. Paterson.

Plus tôt en semaine le ministre Arcand était à New York afin de prendre le pouls des décideurs économiques. Le ministre a notamment rencontré Marisa Lago, PDG de l’Empire State Development Corporation, l’agence qui coordonne l’action gouvernementale en matière de développement économique et de promotion des investissements dans l’État de New York. Le ministre Arcand et Mme Lago ont discuté des moyens à prendre pour atténuer les effets de la crise économique. Mme Lago s’est dite par ailleurs très enthousiaste à l’idée d’une collaboration en matière de développement des technologies vertes et a souligné l’importance du partenariat énergétique entre le Québec et l’État de New York.

Le ministre s’est aussi entretenu de la question de la sécurité avec Thomas Donlon, directeur du New York State Office of Homeland Security. Le Québec et l’État de New York entendent continuer leur excellente collaboration dans ce domaine, notamment pour mettre en œuvre leur entente de 2008 en matière de sécurité intérieure.

Le ministre Arcand s’est finalement entretenu avec Wendell Hannaford, directeur du Council of State Governments-Eastern Regional Conference, qui regroupe des législateurs et membres de l’exécutif des gouvernements du Nord-Est et des provinces de l’Est du Canada, dont le Québec. Les deux hommes estiment que les États américains et les provinces canadiennes seront les vecteurs de la relance de par leurs actions concrètes, notamment en matière d’infrastructures. En outre, le ministre Arcand et M. Hannaford s’entendent sur l’importance que la frontière canado-américaine demeure aussi fluide que possible pour faciliter les échanges et la circulation des personnes, sans toutefois nuire à la sécurité intérieure.

Relations Québec-États-Unis
Nos actions