Logo du gouvernement du Québec.

Ministère des Relations
internationales et de la Francophonie

Nos actions
24 avr. 2009

Le ministre Arcand en Allemagne et en Autriche : bilan positif

De g. à d. : le nouveau directeur de la Représentation de l’État de Bavière au Québec, Daniel Curio, le ministre Pierre Arcand, le ministre-président de la Bavière, Horst Seehofer, et le délégué général du Québec à Munich, Charles Villiers.

Le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, dresse un bilan des plus positifs de sa mission en Allemagne et en Autriche. Le ministre a en effet profité de ses rencontres pour renforcer la coopération bilatérale avec d'importants partenaires du Québec et pour contribuer à la concrétisation d'un accord de partenariat économique entre le Canada et l'Union européenne.

Alors que des négociations pour un tel accord doivent s'engager à Prague le 6 mai prochain, le ministre Arcand a voulu réitérer l'importance que revêt pour tous ce partenariat d'un point de vue économique. Nos hôtes européens à Berlin, à Munich et à Linz, dont la ministre bavaroise des Affaires fédérales et européennes, Emilia Müller, et le ministre-président de la Haute-Autriche, Josef Pühringer, ont pour leur part réaffirmé leur plein soutien à la perspective de cet accord.

« Au point de vue bilatéral, les relations tant culturelles qu'économiques avec l'Allemagne et l'Autriche sont très importantes pour le Québec. L'Allemagne est le 2e partenaire économique du Québec en Europe, alors que le Québec compte pour 32 % des exportations canadiennes vers ce pays. Pour l'Autriche, la part du Québec représente 55 % des exportations canadiennes » a également tenu à rappeler le ministre.

Les rencontres avec le ministre-président de la Bavière, Horst Seehofer, et avec plusieurs membres de son gouvernement, ainsi qu'avec M. Pühringer, ont été l'occasion pour le ministre d'approfondir les liens du Québec avec la Bavière et la Haute-Autriche. On a ainsi pu échanger sur les conséquences de la crise économique et sur les meilleurs moyens d'y répondre. Cela a aussi permis au ministre de discuter de nouveaux projets prometteurs sur les énergies renouvelables et l'environnement.

Par ailleurs, le ministre a fait la promotion de l'expertise québécoise auprès du Land du Brandebourg qui a en cours un grand projet d'infrastructure pour la construction de l'Aéroport Berlin Brandebourg International à Schönefeld, le plus important projet de construction aéroportuaire en ce moment en Europe.

Avec un taux de croissance de 8 % en 2008, l'Allemagne pourrait devenir prochainement le premier partenaire commercial du Québec en Europe. La Délégation générale du Québec à Munich organise chaque année plusieurs activités visant à soutenir l’accès des entreprises québécoises à ce marché d'importance.

Le ministre poursuit sa mission européenne à Paris afin de participer à la signature d'Arrangements de reconnaissance mutuelle (ARM) dans le cadre de l'Entente historique sur la reconnaissance des qualifications professionnelles, signée en octobre dernier entre le Québec et la France.

Relations Québec-Allemagne
Délégation générale du Québec à Munich
Bureau du Québec à Berlin
Nos actions