Nos actions
5 juin 2009

Sommet des leaders : pour un renforcement de la coopération nord-américaine

Les participants au V<sup>e</sup> Sommet des leaders. Photo : Clément Allard

Au terme du Ve Sommet des leaders sur les relations nord-américaines que présidait le premier ministre Jean Charest à Québec, le 3 juin, les chefs de gouvernement participants du Mexique, des États-Unis et du Canada se sont engagés à resserrer leur coopération et à rendre l’Amérique du Nord plus compétitive.

Lors de ce Sommet qui soulignait cette année le 15e anniversaire de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), les chefs de gouvernement des trois pays signataires ont participé à des séances de travail portant sur quatre thèmes : le contexte économique et la crise financière; l’intégration nord-américaine : bilan et perspective de l’ALÉNA; le transport et les infrastructures et, finalement, l’énergie et les changements climatiques. Ces thèmes sont repris un à un dans la Déclaration du Sommet.

En plus du premier ministre du Québec, ce Ve Sommet réunissait les premiers ministres canadiens Gary Doer, du Manitoba, et Shawn Graham, du Nouveau-Brunswick, le ministre de l’Innovation, du Commerce et du Développement rural de Terre-Neuve-et-Labrador, Shawn Skinner, les gouverneurs américains James Douglas, du Vermont, et Chet Culver, de l’Iowa, ainsi que les gouverneurs mexicains José Natividad González Parás, du Nuevo León, Juan Manuel Oliva Ramírez, du Guanajuato, et Amalia García Media, du Zacatecas, ainsi que les secrétaires du Développement économique du Durango et du Michoacán, Jorge A. Reynoso Martínez et Eloy Vargas Arreola.

« Je suis convaincu du rôle important que peuvent et doivent jouer les États fédérés d’Amérique du Nord dans le renforcement de la coopération nord-américaine. Depuis 15 ans, l’ALÉNA s’est avéré un formidable moteur de croissance pour nos trois pays. Mais aujourd'hui, le temps est venu de relancer des discussions sur la base de cet accord afin qu’il puisse contribuer à la relance de nos économies dans le contexte de la crise économique actuelle », a déclaré le premier ministre du Québec.

Mentionnons par ailleurs que M. Charest a profité du passage au Québec du gouverneur du Nuevo León, José Natividad González Parás, et de l’ambassadeur émérite du Mexique Andrés Rozental, conférencier lors du Sommet, pour leur remettre l’insigne d’Officier de l’Ordre national du Québec. Tous deux ont largement contribué au rapprochement du Québec et du Mexique.

Parallèlement au Sommet des leaders se tenait au Centre des congrès de Québec, du 2 au 4 juin, la Conférence NASCO. Celle-ci a réuni quelque 300 spécialistes et décideurs autour de sujets d’intérêt pour les trois pays, notamment les principaux corridors de commerce nord-américains, les défis de la mondialisation, le transport intermodal, l’économie, les innovations technologiques et l’environnement. Cet événement annuel se tient en alternance au Mexique, aux États-Unis et au Canada. Il aura lieu à Des Moines (Iowa) en 2010.

Déclaration du Ve Sommet des leaders
Conférence NASCO 2009
Nos actions