Logo du gouvernement du Québec.

Ministère des Relations
internationales et de la Francophonie

Nos actions
4 juin 2009

New York : promotion de l’hydroélectricité québécoise

La sénatrice Kirsten Gillibrand et le ministre Béchard, à Albany. Photo : DGQNY

À l’heure où l’État de New York élabore une nouvelle stratégie énergétique, le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Claude Béchard, a effectué une mission à Albany le 1er juin afin de présenter l’offre québécoise en matière d’hydroélectricité. La contribution du Québec à l'atteinte des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’État de New York et l’augmentation des exportations d'électricité propre et renouvelable vers ce marché étaient au cœur des discussions.

Le ministre Béchard a participé à une réunion de travail avec une dizaine de représentants de l’État de New York et de ses agences qui s’intéressent aux questions d’énergie et d’environnement, dont la sous-secrétaire à l’Environnement, Judith Enck, et le commissaire à l’Environnement, Alexander B. Grannis. Une séance de travail a aussi eu lieu avec le PDG de la New York State Energy Research and Development Authority, Francis Murray. M. Béchard s’est en outre entretenu avec le sénateur Darrel Aubertine et le représentant Kevin Cahill, qui assument tous deux la présidence du comité Énergie de leur chambre respective au sein de la législature de l’État. Enfin, le ministre a rencontré deux membres du Congrès : Kirsten Gillibrand, sénatrice de New York, et Paul D. Tonko, membre de la Chambre des représentants pour l’État de New York.

Le ministre a notamment échangé avec ses interlocuteurs sur la possibilité de conclure des contrats d’approvisionnement à long terme. Il a également fait valoir les actions menées par Hydro-Québec sur le plan du développement durable ainsi que les partenariats établis par le Québec avec les nations autochtones dans les projets énergétiques.

« Le Québec a su mettre les énergies renouvelables au cœur de son développement. Nous sommes maintenant parmi les rares sociétés au monde à disposer d’une énergie propre et abondante. Cette grande richesse nous permettra de contribuer à la santé économique et environnementale de tout le Nord-Est du continent nord-américain », a déclaré le ministre Béchard.

La Stratégie énergétique 2006-2015 a permis au Québec de relancer et d’accélérer le développement de son patrimoine hydroélectrique. De nouveaux projets hydroélectriques totalisant 4 500 MW, auxquels s’ajoutent des projets éoliens totalisant 4 000 MW, permettront de répondre à la demande à long terme du marché québécois et de dégager des marges significatives destinées à l’exportation. « Le complexe hydroélectrique de la rivière Romaine tout comme celui d'Eastmain-1-A-Sarcelle-Rupert s’inscrivent pleinement dans cette vision. Le projet Petit-Mécatina le sera également », a précisé le ministre Béchard.

Stratégie énergétique du Québec 2006-2015
Nos actions