Nos actions
13 août 2010

Le Québec et le Vermont s’entendent sur un nouveau contrat d’approvisionnement en électricité

De gauche à droite : Christian Brosseau (HQUS), Thierry Vandal (Hydro-Québec), le premier ministre Jean Charest, Bob Young (CVPS), le gouverneur du Vermont James H. Douglas, Mary Powell (GMP) et Brian Dubie, lieutenant-gouverneur du Vermont. Photo : Sandy Macys

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le gouverneur du Vermont, James H. Douglas, ont dévoilé les détails du contrat d’approvisionnement en électricité conclu entre Hydro-Québec, Central Vermont Public Service (CVPS) et Green Mountain Power (GMP). Annoncé en présence des trois organisations, ce contrat d’une durée de 26 ans (2012-2038) permettra au Vermont d’acheter 225 MW/heures d’électricité provenant de la grande hydraulique.

L’entente prévoit un mécanisme de régularisation des prix qui protégera les clients de la volatilité des prix du marché. On évalue actuellement le prix de départ à environ six sous par kilowattheure (6¢/KWh). Central Vermont Public Service et Green Mountain Power ont négocié le contrat au nom de plusieurs entreprises d’électricité du Vermont qui ont déjà confirmé leur volume d’achat.

Un partenaire de longue date

Depuis de nombreuses années, le Québec et le Vermont entretiennent des relations dynamiques dans divers domaines et spécialement dans celui de l’énergie. Le tiers des besoins énergétiques du Vermont est comblé par l’importation de l’hydroélectricité québécoise. Hydro-Québec et le Vermont avait déjà signé un premier contrat d’approvisionnement à long terme le 4 décembre 1987 devant prendre fin graduellement au cours des prochaines années.

Un allié précieux

Le Vermont demeure un précieux allié du Québec en matière de reconnaissance du caractère renouvelable de l’hydroélectricité. Rappelons que, le 4 juin dernier, le gouvernement du Vermont a adopté une loi désignant l’électricité produite par la grande hydraulique comme étant une source d’énergie propre.

Dans sa volonté de collaborer à la promotion de l’hydroélectricité auprès des autres États américains, le Vermont a également organisé un rassemblement des principaux États américains producteurs d’hydroélectricité afin de leur présenter les avantages de la reconnaissance du caractère renouvelable de cette source d’énergie. La ministre des Ressource naturelles et de la Faune, Nathalie Normandeau, a participé à cette activité, tenue le 19 juillet 2010 à Sacramento, en marge de la National Association of Regulatory Utility Commissioners Summer Committee.

Stratégie du Québec à l’égard des États-Unis
Relations Québec–États-Unis
Nos actions