Logo du gouvernement du Québec.

Ministère des Relations
internationales et de la Francophonie

Nos actions
1 nov. 2011

La Suède s’intéresse au Plan Nord

<div id="agrandir" style="cursor:hand;" onclick="popup.open('http://www.mri.gouv.qc.ca/PDF/actualites/suede.jpg')">Agrandir la photo</div> De gauche à droite : M. Robert Sauvé, sous-ministre des Ressources naturelles et de la Faune, MRNF M. Clément Gignac, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord M. Eskil Erlandsson, ministre des Affaires rurales de Suède M. Richard Savard, sous-ministre associé à Forêt Québec, MRNF Crédit photo : François Boutin, MRNF.

Le Plan Nord compte parmi les sujets qui ont été abordés lors d’un entretien à Québec entre le ministre suédois des Affaires rurales, M. Eskil Erlandsson, et le ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord (MRNF), M. Clément Gignac.

Le ministre Erlandsson était de passage au Québec les 28 et 29 octobre. Cette visite avait pour but de mieux connaitre la politique forestière du Québec ainsi que d’échanger sur les meilleures pratiques de développement nordique. Figuraient au programme du ministre Erlandsson des présentations du Plan Nord et de la politique forestière du Québec par des représentants du MRNF, dont le sous-ministre, M. Robert Sauvé, ainsi que le sous-ministre associé à Forêt Québec, M. Richard Savard. Le programme s’est poursuivi par plusieurs visites dont:

  • FP Innovations

  • la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique et au Centre d’études nordiques de l’Université Laval

  • ainsi que par des rencontres et visites organisées par le Service canadien des forêts et le Centre de foresterie des Laurentides, à Québec.


Les pays scandinaves (Suède, Danemark, Finlande, Norvège, Islande) constituent des chefs de file en matière de développement durable. À l’image de la démarche entreprise par le gouvernement du Québec dans le cadre du Plan Nord, ces pays ont mis en place un certain nombre de mesures de développement intégral du Nord, lesquelles incluent:

  • les dimensions politiques (prise en charge par les gouvernements locaux, concertation avec les instances nationales)

  • économiques (développement des forêts, mines, énergie, tourisme, technologie, infrastructures, etc.)

  • sociales (qualité des services publics de santé et de services sociaux)

  • et culturelles (éducation, communautés autochtones, recherche scientifique).


Cette visite s’inscrit dans les actions menées par le gouvernement du Québec pour promouvoir le Plan Nord auprès de partenaires étrangers. Il s’agissait d’une première occasion de faire connaître ce projet majeur de développement auprès d’un membre du gouvernement suédois.

Plan Nord
Nos actions