Communiqués
15 mars 2019

Relation Québec-Mexique : tirer profit des partenariats en Amérique latine pour la prospérité du Québec

Québec, le 15 mars 2019. – La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, a rencontré cette semaine plusieurs personnalités du monde des affaires ainsi que des représentants politiques des gouvernements fédéral mexicain, du Nuevo León et de la Ville de Mexico. Cette visite a permis à la ministre de donner un nouvel essor à la relation diplomatique déjà bien entamée avec le gouvernement mexicain.

Dans le contexte où le Québec et le Mexique ont tous deux de nouveaux gouvernements, il s’agissait d’une occasion toute indiquée pour présenter les premiers jalons de la stratégie de conquête des marchés étrangers et les nouvelles priorités du gouvernement québécois. À ce sujet, la ministre a prononcé, devant un parterre de gens issus du milieu des affaires et universitaire, une conférence intitulée L’action internationale du Québec : un moteur pour son développement économique.

Par ailleurs, la ministre était présente à la deuxième réunion du Comité mixte de coopération Québec-Mexique, dont l’objectif est de déterminer les domaines privilégiés de coopération entre les deux gouvernements pour les deux prochaines années; une occasion de renforcer la place du Québec comme partenaire privilégié dans l’espace nord-américain, tant pour la coopération que pour le commerce.

La mission a en outre mis en lumière la complémentarité des économies du Québec et du Mexique, particulièrement dans les secteurs de l’aéronautique, des industries créatives et de l’automobile.

Des entreprises québécoises tournées vers le Mexique

À Monterrey, dans l’État du Nuevo León, la ministre Nadine Girault a participé à l’inauguration du bureau mexicain de l’entreprise québécoise Trans-Pro Logistics. Elle a discuté avec le président et le directeur de la succursale mexicaine d’Exo-S, une autre entreprise québécoise, celle-ci spécialisée dans les systèmes fonctionnels en plastique et dont les activités mexicaines contribuent grandement à son succès. La ministre s’est également entretenue avec le représentant de Bombardier au Mexique sur les perspectives d’avenir dans les industries du transport et de l’aéronautique. Enfin, elle a rencontré des chefs d’entreprises créatives de Mexico, un secteur de prédilection pour l’accroissement de nos échanges commerciaux.

D’autre part, la ministre Nadine Girault a rencontré certains des principaux partenaires culturels et universitaires du Québec. Elle a notamment participé au lancement de la Foire du livre de l’Université autonome du Nuevo León (UANL), dont l’Université de Sherbrooke était l’invitée d’honneur. Cet événement s’est tenu à l’occasion de la Semaine du Québec à l’UANL.

Citation :

« La mission Mexique a permis de mettre en valeur les liens entre nos deux nations, qu’ils soient politiques ou économiques. Maintenant, dans une perspective où le gouvernement du Québec œuvre à diversifier ses marchés d’exportation, nous devons tirer profit de cette affinité naturelle afin d’encourager les échanges commerciaux en Amérique latine. D’ailleurs, ce partenaire de premier ordre offre des perspectives de croissance très intéressantes pour les PME québécoises. Le gouvernement du Québec est plus que jamais déterminé à accroître sa force de frappe économique au Mexique. À cet effet, l’ACEUM offre des opportunités bénéfiques pour nos deux peuples, que nous devons faire valoir. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :

  • En 2017, les exportations du Québec vers le Mexique se chiffraient à 1,755 G$. Cela en fait le troisième client international du Québec et le premier partenaire commercial du Québec en Amérique latine.
  • Le Québec et le Mexique sont liés par 19 ententes internationales, notamment dans les secteurs de l’éducation, de la culture, de l’environnement, du commerce et de la science et de la technologie.
  • La Délégation générale du Québec à Mexico a ouvert ses portes en 1980. Elle célébrera bientôt son 40e anniversaire.
  • Rappelons que la ministre des Relations internationales et de la Francophonie travaille présentement sur deux chantiers importants : le premier est la mise à jour de la Politique internationale du Québec, prévue pour le printemps 2019, et le second consiste à préparer une stratégie de conquête des marchés étrangers. Le gouvernement du Québec est déterminé à augmenter sa force de frappe économique à l’international et posera des gestes concrets dans ce sens.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 32 représentations dans 18 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/mriquebec

Source :

Maéva Proteau
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie
Cell. : 418 454-1748

Information :

Luc Fournier
Conseiller en communication
Direction des communications
et des affaires publiques
Ministère des Relations internationales
et de la Francophonie
Tél. : 418 649-2400, poste 57475




Communiqués