Programme Québec sans frontières (QSF)

Tu as entre 18 et 35 ans et tu veux de l'expérience à l'international? Visite le site www.quebecsansfrontieres.com pour choisir ton stage!

Programme Québec sans frontières

Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) soutient financièrement la réalisation des projets de stages des organismes de coopération internationale qui sont responsables de la mise en œuvre, de l'organisation et de l'encadrement des stages en collaboration avec leurs partenaires du Sud. Le programme est coordonné en collaboration avec l'Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI).

Objectifs du programme

  • Contribuer aux efforts de développement durable des collectivités des pays en développement et encourager les partenariats Nord-Sud.
  • Offrir aux jeunes Québécoises et Québécois de 18 à 35 ans la possibilité de mettre à profit et de développer leurs aptitudes personnelles et professionnelles pour la solidarité internationale, tout en assurant une relève québécoise dans ce domaine.
  • Soutenir les organismes de coopération internationale (OCI) québécois en les appuyant dans leurs principaux axes d'intervention.
  • Participer à la sensibilisation et à l'éducation du public au rôle du Québec dans le monde par des activités de solidarité entre les pays du Sud et du Nord.
  • Favoriser la perception positive et dynamique du Québec sur la scène internationale.

Types de projets

Les organismes partenaires peuvent présenter des projets dans l'un ou l'autre des 5 volets suivants :

  • Volet universel : initiation à la solidarité internationale d'une durée de 2 à 3 mois, pour les Québécoises et Québécois de 18 à 35 ans, sans égard à leur formation ou à leur lieu de résidence, en groupe de 6 à 10 personnes.
  • Volet public cible : initiation à la solidarité internationale d'une durée de 2 à 3 mois, pour les Québécoises et Québécois de 18 à 35 ans, lié à une thématique particulière ou à la formation et à l'expérience de travail des participants, en groupe de 6 à 10 personnes.
  • Volet responsable d’équipe : accompagnement d’un groupe de participants QSF (5 à 9 personnes) à titre de responsable d’équipe pour les volets universel ou public cible.
  • Volet réciprocité : stage de 2 à 3 mois au Québec, s'adressant aux jeunes de 18 à 35 ans actifs au sein d'un organisme partenaire du Sud qui participe au programme QSF.
  • Volet adjoint-e à la programmation : expérience de travail rémunéré d'une durée de 16 à 50 semaines au sein d'un OCI au Québec. Ce volet s'adresse exclusivement aux anciens participants QSF qui sont âgés entre 18 et 35 ans.

Admissibilité des organismes

Pour pouvoir déposer une proposition autonome dans le cadre d’un appel à projets QSF – mode annuel, un organisme doit répondre aux critères d’admissibilité suivants :

  • Être membre régulier de l’AQOCI (avoir complété une année de probation au moment du dépôt des propositions – 31 mars).
  • Avoir son siège social ou un bureau au Québec, disposant d'une autonomie sur le plan de la gestion et du suivi des projets et dont la mission principale, telle qu'elle est définie dans ses lettres patentes, est orientée vers la solidarité internationale.
  • Être immatriculé au Registre des entreprises du Québec.
  • Avoir un budget annuel minimum de 300 000 $ (excluant les subventions de QSF), en se basant sur la moyenne des deux derniers exercices financiers pour lesquels vous avez produit des états financiers vérifiés.
  • Avoir une expérience concrète de deux ans, au cours des cinq dernières années. en réalisation de stages de groupe de solidarité internationale pour les jeunes – stages similaires aux stages QSF (stages de groupe d’une durée minimale de six semaines) ou développer une alliance1 avec un OCI ayant déjà réalisé des stages QSF. Par expérience concrètes de deux ans, nous entendons des stages complétés et évalués (des rapports de stages pourraient être exigés pour témoigner de leur réalisation et de leur pertinence).
  • Avoir une permanence rémunérée et avoir au moins un employé dont l’un des mandats est la coordination des stages. Cette personne doit être en poste à temps plein, au moins 28 heures/semaine, au moment du dépôt de la proposition. La personne responsable des stages ne peut pas être un stagiaire (par exemple, un(e) adjoint(e) à la programmation).
  • L’appui financier demandé dans le cadre du programme QSF ne doit pas dépasser le budget annuel de l’OCI, en se basant sur la moyenne des deux derniers exercices financiers pour lesquels vous avez produit des états financiers vérifiés.
  • Avoir réalisé avec compétence et rigueur les projets QSF antérieurs, s’il y a lieu, ce qui signifie la réalisation satisfaisante des différentes étapes du stage (recrutement, sélection, formation, séjour, suivi et évaluation des participants) et la présentation des rapports requis au MRIF.

1Alliance :

l’OCI demandeur et l’OCI partenaire devront déposer une entente formelle lors du dépôt de projets. Cette entente devra couvrir l’ensemble du partage des responsabilités liant les deux organismes : soutien à la rédaction de la proposition, identification des partenaires du projet, partage des documents (protocoles – contrats – documents santé et sécurité), mesures de soutien en cas de problèmes, promotion du projet, recrutement – sélection et formation des participants – suivi pendant le séjour terrain – suivi au retour, ententes financières, etc. Cette entente devra refléter un réel transfert des pratiques du programme QSF. Elle sera soumise à une évaluation pour confirmer l’admissibilité de l’OCI demandeur. La responsabilité du stage est imputée à l’organisme demandeur.

Votre organisme répond à l’ensemble des conditions d’admissibilité mais n’a jamais réalisé de stages QSF :

  • Votre organisme doit développer une alliance (voir note) avec un OCI ayant déjà réalisé des stages QSF.
  • Un organisme qui réalise pour une première fois un projet QSF, ne peut pas recevoir de financement pour plus d’un groupe de stagiaires (volet « universel » ou « public cible »).

De plus, un organisme demandeur doit démontrer :

  • Qu’il peut offrir à ses participants QSF un programme de formation prédépart jugé complet, d’une durée minimum de 60 heures pour les stagiaires (à l’exception du bilan retour et des Journées QSF) et d’un minimum de 20 heures propres aux personnes qui accompagnent les stagiaires (responsables d’équipe), y compris notamment des formations sur la santé et la sécurité.
  • Qu’il prévoit les mesures préventives nécessaires pour assurer la santé et la sécurité des participants (par exemple, inscription à l’ambassade, trousse de santé, etc.) et des procédures en cas de situations d’urgence (par exemple, accident, hospitalisation, rapatriement, etc.). L’OCI devra fournir la documentation relative aux plans d’urgence et aux politiques de sécurité (Guide de sécurité) lors du dépôt de sa demande.
  • Qu’il fournira une assurance voyage complète à ses stagiaires et à la personne qui les accompagne, de même que l’inscription obligatoire à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). L’OCI devra fournir les preuves d’assurances.
  • Qu’il possède des contrats et des protocoles d’entente jugés complets et adéquats : contrats avec les stagiaires et les responsables d’équipe, protocole d’entente avec les partenaires du Sud. L’OCI devra fournir l’ensemble de ces documents lors du dépôt de sa demande.

N.B. : Le fait de satisfaire aux critères d’admissibilité du programme QSF ne garantit pas l’approbation de votre proposition.

Si vous ne répondez pas aux exigences mentionnées ci-haut, vous n’êtes pas admissible au programme QSF et vous ne pouvez pas déposer de proposition autonome dans le cadre de l’appel à projets.

Si vous n’êtes pas certain que votre organisme répond à ces critères d’admissibilité, n’hésitez pas à communiquer avec nous ou à nous soumettre la première partie du formulaire de présentation de projets QSF 2017-2018 avant la date limite de dépôt (lundi 6 mars 2017).

Dernière mise à jour : 2017-03-17 15:12:51