Offres de stage

Stages au sein d'organisations
internationales gouvernementales


Témoignages


Esteban Salcedo

Stage relatif à la politique européenne
Parlement européen
Bruxelles, Belgique

« Mon expérience au sein du Parlement européen a été formatrice et l’ambiance extrêmement dynamique. La période de mon stage a coïncidé avec la tenue de plusieurs discussions importantes dans le cadre des défis actuels de l’Europe. J’ai pu assister à des débats sur la sécurité internationale, sur le besoin de réponses communes aux phénomènes migratoires, et sur les craintes liées à la possibilité d’une Union fractionnée. En appuyant le secrétariat de l’unité des relations transatlantiques, j’ai eu l’occasion d’apprendre davantage sur les relations bilatérales entre l’Union européenne et le Canada, de contribuer à l’organisation d’événements interparlementaires et de rédiger des notes d’information à l’intention des députés. En tant que stagiaire, j’ai également eu l’opportunité de m’impliquer au-delà des activités du Parlement et de prendre part aux conférences organisées par différents groupes de réflexion basés à Bruxelles. J’ai pu plonger dans l’univers de l’Union européenne, prendre conscience de sa complexité institutionnelle et vivre son dynamisme politique. »

Retour en haut de la page

Claire Le Barbenchon

Stage au Programme de protection sociale
Organisation internationale du travail
Centre de formation international de Turin
Turin (Italie)

« La meilleure partie de mon expérience au CIF-OIT était la liberté que j’ai eue de fixer mes propres objectifs en lien avec mes intérêts et mes aspirations. J’ai pu entreprendre des projets de création de formations directement liés à mon champ d’intérêt en développement économique. Grâce à la formation phare du département: l’Académie de la Protection sociale, j’ai eu la chance de rencontrer et échanger avec des spécialistes dans ce domaine.

L’environnement au campus de Turin est riche et intellectuellement chargé, sans manque d’experts pour alimenter la discussion sur les enjeux mondiaux actuels. L’offre de formation impressionnante au Centre signifie qu’il est un pôle international d’apprentissage – y compris pour les jeunes professionnels! J’ai eu l’opportunité de, non, seulement, aider avec la création et la présentation des cours, mais aussi d’y assister. J’ai beaucoup apprécié l’opportunité de développer mes capacités techniques, ainsi que professionnelles. »

Retour en haut de la page

Julien Faubert-Léger

Stage en politique européenne et en relations internationales
Comité Économique et Social Européen
Bruxelles (Belgique)

« Étudier l'histoire et la structure des institutions européennes sur les bancs de l'université est une chose, mais observer en personne le fonctionnement de l'Union européenne est une expérience exceptionnelle. J'en rêvais depuis le début de ma maîtrise en affaires internationales à Sciences Po Paris ; le Ministère m'a offert l'occasion de donner corps à ce projet.

Les cinq mois que j'ai passés au Comité économique et social européen – organe consultatif de l'UE chargé d'y représenter la société civile – m'ont posé un défi stimulant et formateur. Qu'il s'agisse d'appuyer le travail du Comité dans les grandes conférences climatiques internationales, de définir à ses côtés de nouvelles modalités de coopération avec les autres institutions européennes, ou d'éclairer les délibérations de ses membres au sujet d'un accord de libre-échange historique avec les États-Unis, j'ai eu la chance d'exercer d'importantes responsabilités sur nombre de dossiers cruciaux.

Grâce à ce stage, j'ai pu me donner les moyens de mes ambitions et acquérir ou perfectionner des habiletés essentielles à mes projets professionnels, tout en me créant un réseau de contacts paneuropéen.

J'encourage donc tou(te)s les jeunes professionnel(le)s en ayant l'occasion et l'ambition à saisir la remarquable opportunité offerte par le Programme de stages au sein d'organisations internationales gouvernementales. »

Retour en haut de la page

Geneviève Noël-Bisson

Stage à la Division des Politiques Éducatives
Conseil de l’Europe
Strasbourg (France)

« J’ai participé au Programme de stages parce que je souhaitais acquérir une expérience professionnelle dans mon domaine d’études avant la fin de ma maîtrise. J’ai passé sept mois à la Division des politiques éducatives au Conseil de l’Europe, situé à Strasbourg en France. C’est dans ce contexte que j’ai pu développer une expertise professionnelle qui, j’en suis certaine, facilitera mon intégration sur le marché du travail. Mes attentes étaient considérables, en raison du fait que le Conseil de l’Europe est une organisation importante, regroupant 47 États membres, et en raison aussi de toute la visibilité offerte grâce à ses activités. Le stage est une expérience enrichissante, concrète et stimulante. Il m’a permis d’être confrontée à des situations nouvelles que je rencontrerai probablement tout au long de ma carrière. J’ai pu perfectionner certaines compétences et développer de nouvelles habiletés. Je sors de cette expérience avec un bagage professionnel considérable! »

Retour en haut de la page

Lara Steinhouse

Stage en Agriculture-Nutrition
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
Rome (Italie)

« Le stage à la FAO a été une opportunité idéale d’apprentissage et de développement, à la fois personnelle et professionnelle. J’ai eu l’occasion d’approfondir mes connaissances du travail en nutrition internationale, particulièrement en ce qui concerne l’élaboration de politiques, programmes et investissements agricoles sensibles à la nutrition, tout en étant exposée à une vision globale du fonctionnement des organisations internationales gouvernementales. L’environnement de travail m’a permis de contribuer de façon significative à la réalisation de projets au sein d’une équipe multidisciplinaire et multiculturelle et de faire du réseautage avec des professionnelles passionnées dans le domaine qui m’interpelle. De plus, le stage m’a permis d’apprécier les avantages, les défis, et les opportunités d’une organisation de l’envergure de la FAO qui travaille à améliorer la sécurité alimentaire, la nutrition et les moyens d'existence des pays en développement. En gros, il est évident qu’une opportunité de stage du ministère des Relations internationales et de la Francophonie peut servir comme tremplin pour poursuivre des études supérieures ou entamer une carrière prometteuse, avec de l’expérience concrète dans le contexte des organisations internationales intergouvernementales. »

Retour en haut de la page

Dominic Garant

Stage en Agroforesterie
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
Rome (Italie)

« Une expérience de stage dans une organisation internationale telle que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture offre une occasion unique tant du point de vue professionnel que personnel. Y faire un stage en agroforesterie, c’est contribuer à favoriser l’intégration de deux secteurs, l’agriculture et la foresterie, qui souvent s’opposent. C’est s’exposer aux dernières et meilleures connaissances dans les domaines de la sécurité alimentaire, du développement rural et de la gestion des ressources naturelles. C’est développer et renforcer ses aptitudes en gestion de projet, en recherche et analyse ainsi qu’en communication. C’est mettre en pratique ses connaissances en développement, en politiques publiques et en gestion intégrée.

Ce stage, c’est rencontrer des personnes passionnées et passionnantes des quatre coins du globe, et découvrir leur culture. Je souhaite vivement à d’autres jeunes professionnels de pouvoir vivre une expérience similaire. »

Retour en haut de la page

Gabriel Rompré

Stage auprès de l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour l’éducation pour tous
Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture
Paris (France)

« Mon séjour au sein de l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants de l’UNESCO a été très riche en expériences et c’est exactement ce que je recherchais. Plongé très rapidement au cœur de l’action, on m’a rapidement fait confiance pour me confier des responsabilités importantes. J’ai eu tout de suite l’impression de devenir un membre important de l’équipe.

L’expérience de travail au sein d’une organisation onusienne est des plus précieuses, mon stage n’y fait pas exception. La gestion des attentes dans un milieu multiculturel, les rouages d’une grande institution et le ballet de la diplomatie sont autant de phénomènes fascinants qui se déploient sous nos yeux et que l’on peut analyser du confort de notre bureau.

Finalement, à la fin de mon stage, des milliers de courriels s’entassaient dans ma boîte de réception. Ils provenaient de centaines de personnes de partout sur la planète œuvrant dans mon domaine et pour qui mon nom est maintenant familier. Difficile d’imaginer meilleur moyen de faire fleurir sa page LinkedIn. »

Retour en haut de la page

Mélanie Adam

Stage en gestion durable des ressources du bassin des Grands Lacs
Commission des Grands Lacs
Ann Arbour (Michigan, États-Unis)

« Avec un baccalauréat en biologie en poche, une maîtrise en écologie et en environnement entamée et presqu’un diplôme en génie, j’ai toujours espéré avoir l’occasion de travailler dans un contexte multidisciplinaire. Mon stage à la Commission des Grands Lacs fut définitivement une occasion incroyable de pouvoir le faire, et ce fut une expérience enrichissante, autant sur le plan professionnel que le plan personnel.

Ayant vécu et travaillé à proximité de l’estuaire du Saint-Laurent pendant plusieurs années, j’ai trouvé intéressant d’avoir l’occasion de pouvoir aller observer et participer à tout le travail qui se fait en amont, à l’échelle régionale du bassin versant des Grands Lacs et du Saint-Laurent. Travailler à l’échelle d’un tel bassin, c’est également avoir une place au premier rang pour observer l’impressionnante collaboration qui existe entre les deux pays, autant au niveau fédéral, provincial et états, que local. C’est cette collaboration entre les différents acteurs qui permet à la région de parler d’une voix unifiée sur différents enjeux, et qui permet de garder les Grands Lacs et le Saint-Laurent aussi vibrants et vivants environnementalement, socialement et économiquement. »

Retour en haut de la page

Nicolas Chartrand

Stage au sein de l’Unité de liaison avec les ONG, section des affaires politiques et partenariats
Office des Nations Unies
Genève (Suisse)

« Mon implication auprès de l’Unité de liaison avec les ONG, Bureau du directeur général de l’Organisation des Nations Unies à Genève, m’a permis de me développer au plan professionnel, en travaillant notamment sur des dossiers reliés aux enjeux humanitaires, aux droits de l’homme, au développement durable ainsi qu’aux processus de paix. Mes tâches ont été très diversifiées, passant de notes d’analyse, à des fiches de profils d’ONG, jusqu’à des tâches à caractère administratif. J’ai travaillé pour le Conseil des droits de l’homme, deux examens périodes universels ainsi que pour plusieurs rencontres exécutives entre le directeur général, des experts internationaux et des représentants d’États membres. J’ai saisi chaque opportunité, je me suis impliqué dans chaque mandat qu’on m’a proposé et j’ai appris énormément en un court laps de temps. C’est ainsi que je décrirais brièvement ces six derniers mois qui, dans une certaine mesure, ont été si chargés et différents les uns des autres qu’aucun résumé ne pourrait leur rendre justice et exposer adéquatement l’ampleur de l’expérience. »

Valérie Prévost Tanguay

Stage au département des normes du Bureau international du Travail
Organisation internationale du Travail
Genève (Suisse)

« D’octobre à avril dernier, j’ai eu la chance de faire un stage auprès l’Organisation internationale du Travail à Genève. Plus qu’une expérience de travail ou qu’un moyen d’obtenir quelques crédits universitaires, ce stage a été un apprentissage sous toutes ses formes. L’OIT se démarque des autres organisations des Nations Unies car elle rassemble autour d’une même table, avec les États, les travailleurs et les employeurs, pour créer une démocratie tripartite unique. Sa mission : la paix à travers la justice sociale. Pendant six mois, j’ai accompli des tâches nouvelles qui m’ont poussée à devenir une meilleure juriste. J’ai assisté à des évènements uniques auxquels on ne peut assister nulle part ailleurs et j’ai contribué à un travail qui servira, je l’espère, à faire progresser les droits du travail. Je me suis aussi impliquée, à l’image des valeurs de l’Organisation, dans l’association des stagiaires pour promouvoir nos droits et assurer une qualité de vie décente dans cette ville particulière. Les organisations internationales des Nations Unies sont tenues à un plus haut standard que les autres car elles sont le symbole de la paix, de l’égalité et de la justice. Ce sont des objectifs inspirants qui séduisent des gens de partout dans le monde à venir travailler pour eux, moi incluse. »

Retour en haut de la page

Ariane Ouellet

Stage en droit
Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiées (HCR)
Genève (Suisse)

« Mon expérience internationale au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiées (HCR) fut extrêmement enrichissante, tant sur le plan personnel que professionnel.

Je suis fière d’avoir vécu, six mois, à l’étranger (Genève, Suisse). Il était agréable et stimulant de côtoyer des individus passionnés, provenant des quatre coins du monde.

J’ai pu établir un précieux réseau de contacts dans plusieurs pays. L’expression « voyager nourrit l’esprit » prend tout son sens. Je crois sincèrement que ce stage aura des effets positifs sur ma future carrière et l’aura orientée.

J’aimerais beaucoup un jour travailler dans un organisme qui, comme le HCR, qui fait la promotion de la justice sociale sur une grande échelle. J’ai trouvé très gratifiant de mettre à profit mes efforts afin de favoriser le bien-être de groupes vulnérables à travers le monde. J’y ai aussi développé de nombreuses aptitudes professionnelles qui me seront certainement utiles afin de mieux me démarquer et intégrer le marché du travail.»

Retour en haut de la page

Catherine Houbart

Stage dans le domaine de l’environnement
L’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent
Chicago (États-Unis)

Catherine Houbard (en rouge), avec toute l’équipe de l’Alliance, notamment le président, M. Mitch Twolan, maire d’Huron-Kinloss, Ontario,(troisième en haut en partant de la gauche) lors d’une rencontre aux bureaux de l’Alliance à la fin juillet 2015

« Bachelière en écologie et étudiante à la maîtrise en urbanisme, j’ai trouvé la perle rare en décrochant un stage à l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, une organisation qui travaille avec des villes à leur adaptation aux changements climatiques et à la protection et à la restauration de ce bassin hydrographique.

Ce stage m’a offert une excellente opportunité de changer de perspective. D’abord, travailler à l’échelle des Grands Lacs et du Saint-Laurent, c’est travailler avec des dizaines de villes de plusieurs états et provinces dans deux pays différents. Les enjeux environnementaux que j’avais touchés auparavant revêtaient désormais une ampleur et une complexité inégalées. C’est impressionnant et inquiétant, mais j’ai constaté que des organisations chevronnées s’y penchaient avec détermination, à commencer par l’Alliance.

Aussi, j’ai changé de perspective quant aux responsabilités et au fonctionnement des municipalités et au travail des élus locaux. Il était fascinant d’observer le leadership exceptionnel de nos maires partenaires. Je le croyais, mais le pense encore davantage : les villes ont le réel pouvoir d’agir en matière d’environnement et c’est elles qui apporteront les solutions les plus intéressantes aux problèmes environnementaux que l’on connaît, à condition bien sûr que d’autres acteurs leur offrent outils et soutien… je compte bien y travailler à l’avenir ! »

Retour en haut de la page

Isabeau de Challemaison

Stage en diplomatie culturelle
Représentation permanente de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
auprès des Nations Unies
New York

Rencontre du Secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-Moon, lors de la réception pour la Francophonie organisée par le Consulat général de France à New York, le 25 septembre 2014

« Mon expérience à la Représentation de la Francophonie auprès des Nations Unies à New York a été aussi extraordinaire que formatrice.

Extraordinaire parce que durant six mois j'ai eu la chance d'évoluer dans un environnement professionnel hors du commun. Deux organisations internationales prestigieuses de premier plan m'ont ouvert leurs portes pour que je contribue à leurs missions de dialogue des cultures, de développement et de promotion de la diversité.

Il a été passionnant d'observer et de participer à la défense de la langue française dans la « Tour de Babel » que sont les Nations Unies, tout en faisant l'expérience des échanges de points de vue dans cette enceinte internationale.

Formatrice car j'ai découvert de l'intérieur le fonctionnement de ces grandes organisations internationales, leurs enjeux, leurs difficultés et leurs succès. Apprendre par l'expérience la conduite des relations internationales dans l'une des grandes métropoles mondiales est une chance formidable de mettre en pratique ses connaissances théoriques et ses acquis professionnels. »

Retour en haut de la page

Mathieu Vaugeois

Stage en tant qu’assistant juridique
Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)
Montréal (Québec)

« Le stage que j’ai effectué auprès de Direction des affaires juridiques et des relations extérieures de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) m’a permis de pouvoir acquérir une expérience pratique à la suite d’une maîtrise dans ce domaine.

Ainsi, le programme de stage du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie a été pour moi un excellent moyen de pouvoir obtenir une première expérience de travail.

Au cours de ce stage, mon rôle consistait à prêter assistance aux conseillers juridiques dans l’exécution de divers mandats. Par conséquent, j’ai eu l’opportunité de travailler sur différents dossiers, tant dans le domaine du droit de l’aviation que du droit international public. À cet effet, j’ai réalisé de nombreuses recherches juridiques en plus de procéder à la rédaction de rapports et certaines notes de travail. J’ai également eu l’opportunité d’assister à de nombreuses réunions avec des membres du Secrétariat de l’OACI travaillant dans d’autres divisions.

Cette expérience m’a sans aucun doute permis de me familiariser avec cette organisation internationale qui est très importante dans le système des Nations Unies. En outre, j’ai été en mesure de bien comprendre l’importance de cette organisation pour Montréal, le Québec et pour le Canada en général. »

Retour en haut de la page

Dernière mise à jour : 2017-02-03 15:14:26