Offres de stage

Stages en organisations
internationales gouvernementales

Stages en organisations internationales gouvernementales

Témoignages


Éliane Bujold

Stage dans le domaine de la non-discrimination dans le monde du travail — VIH/sida
et personnes de la communauté LGBT
Organisation internationale du Travail
Genève (Suisse)

Éliane Bujold
Éliane Bujold

« Mon récent stage au Bureau international du Travail (BIT), à Genève, a constitué une expérience inoubliable et enrichissante sur tous les plans. Dans ce type d’expérience, les événements nouveaux sont si nombreux que les différentes sphères de nos vies (le scolaire, le professionnel et le personnel), que l’on tend habituellement à séparer, se trouvent réunies dans la singularité d’une expérience forte et synthétique. Le quotidien des journées de travail est alors au plus proche de l’expérience subjective unique. Inversement, les expériences passionnantes sont quotidiennes.

Avoir eu le privilège d’assister à la 107e session de la Conférence internationale du Travail sur la violence et le harcèlement dans le monde du travail constitue l’une de ces expériences passionnantes. Captivée par le processus de négociation tripartite — central dans les instances du BIT — qui se déroulait sous mes yeux, j’ai eu l’occasion de voir se déployer les principes de justice sociale qui sous-tendent les études en relations industrielles, mon champ d’études, et de réfléchir à ces principes vers lesquels je souhaite orienter ma carrière. Plongée dans l’univers complexe des relations internationales et diplomatiques et du système onusien pendant six mois, dans une ville et un environnement de travail cosmopolites, j’ai développé des compétences qui me permettront de m’émanciper personnellement et professionnellement au-delà des frontières géographiques, linguistiques et culturelles.

Je remercie sincèrement le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, le Bureau international du Travail ainsi que tous ceux et celles qui travaillent à rendre possible la tenue de ces stages. Je souhaite aux prochaines générations de stagiaires une expérience tout aussi enrichissante. »

Jonathan Rouleau

Stage dans le domaine de la diversité des expressions culturelles
Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)
Paris (France)

Jonathan Rouleau
Jonathan Rouleau

« Dans le cadre d’un stage au siège de l’UNESCO à Paris du 26 juin au 21 décembre 2018, j’ai mené des recherches sur les bonnes pratiques en matière de technologies numériques dans l’objectif de soutenir la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. J’ai par ailleurs contribué à la préparation de la 12e session du Comité intergouvernemental, qui se tenait du 11 au 14 décembre 2018 à Paris, et dont le but est de promouvoir et de mettre en œuvre la Convention en s’assurant qu’elle reste pertinente dans un écosystème politique, technologique et environnemental en constante mutation.

En plus de collaborer avec une équipe fort compétente, multiculturelle et transsectorielle, et de travailler dans un bâtiment à l’architecture exceptionnelle, j’ai pu assister à plusieurs ateliers et conférences touchant aux cinq domaines de compétences de l’UNESCO : éducation, sciences naturelles, culture, sciences humaines et sociales ainsi que communication et information.

Au cours de mon mandat, j’ai pu affiner mes compétences en recherche sur les politiques culturelles et sur les mécanismes qui façonnent la gouvernance de la culture dans un contexte multilatéral complexe et je suis persuadé que ces compétences seront mobilisées dans un avenir professionnel proche. »

Kenza Bezzaz

Stage à la Section des observations et services océaniques
Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO
Paris (France)

Kenza Bezzaz
Kenza Bezzaz

« Dans le cadre du programme Stages en organisations internationales gouvernementales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, j’ai effectué un stage au sein de la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO.

Comme je suis extrêmement intéressée par les enjeux environnementaux en milieu marin et par le droit de la mer, cette expérience s’est révélée enrichissante pour comprendre le rôle central de la recherche scientifique dans ce domaine ainsi que l’importance de la coopération scientifique internationale.

Durant ces six mois, j’ai eu le privilège de participer à des discussions et à des conférences traitant de divers aspects depuis la nécessité de mieux observer une région maritime particulière à l’importance d’inclure les acteurs privés dans les discussions. J’ai également pu rencontrer d’éminents professeurs en droit de la mer et collaborer avec plusieurs scientifiques d’autres organisations internationales, comme l’Organisation météorologique mondiale. J’ai aussi eu la chance de travailler sur des rapports directement associés à mon domaine d’étude — le droit international —, d’approfondir mes connaissances dans le domaine et de me familiariser avec de nouveaux concepts relevant du secteur de la recherche scientifique marine.

Cette expérience m’a beaucoup apporté, tant du point de vue personnel que professionnel. J’ai pu évoluer au sein d’une équipe chaleureuse et enthousiaste et avoir un meilleur aperçu du fonctionnement des administrations internationales. »

Mylia Arsenault-Monette

Stage à la Section des observations et services océaniques
Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO
Paris (France)

Mylia Arsenault-Monette
Mylia Arsenault-Monette

« J’ai terminé ma maîtrise en études internationales en réalisant un stage de six mois à la Commission océanographique intergouvernementale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (COI-UNESCO) à Paris.

Ce stage aura été l’occasion de découvrir le travail de la Section des sciences océaniques de la COI-UNESCO et d’y contribuer. Par son rôle d’intermédiaire entre les mondes politique et scientifique, j’ai pu mettre à contribution mon bagage en génie géologique de mon baccalauréat tout en perfectionnant mes compétences et connaissances liées à ma maîtrise. Les tâches diversifiées de mon stage m’ont permis de travailler tout autant avec les différents groupes de travail de la Section des sciences océaniques que sur la préparation du deuxième Rapport mondial sur les sciences océaniques. Cela m’a permis de me familiariser avec les enjeux de l’océan tels que les plastiques en milieu marin, les efflorescences algales nuisibles, la désoxygénation de l’océan et les capacités des États membres de la COI-UNESCO en sciences océaniques.

Enfin, pour moi, le plus mémorable de ce stage aura été les personnes exceptionnelles que j’ai eu la chance de côtoyer durant ces six mois. Chacune à sa façon a enrichi mon expérience de stage et démontré qu’il faut profiter des possibilités et des rencontres qui s’offrent à nous. »

Samuel Rousseau-Mascolo

Stage sur le thème de l’aviation internationale et des changements climatiques
Organisation de l’aviation civile internationale (Sous-direction de l’environnement)
Montréal (Québec)

Samuel Rousseau-Mascolo
Samuel Rousseau-Mascolo, rangée arrière, 3e à partir de la gauche.

« Dans le cadre du programme Stages en organisations internationales gouvernementales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, j’ai effectué un stage de six mois au sein de la Sous-direction de l’environnement de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Du 4 septembre 2018 au 1er mars 2019, j’ai donc eu l’occasion de contribuer aux avancements des différentes initiatives de l’OACI en matière de protection de l’environnement et de lutte contre les effets néfastes des changements climatiques.

Détenant une formation universitaire en droit international public, j’ai réalisé plusieurs mandats d’ordre juridique lors de mon stage, tels que la rédaction de différents projets d’accord entre l’OACI et certaines agences des Nations Unies, la révision juridique de la documentation liée à la mise en œuvre du Système de compensation et de réduction des émissions de carbone pour l’aviation internationale (CORSIA), ainsi que la préparation d’une note d’information sur le concept de l’économie circulaire et son application dans le contexte de l’aviation civile en vue de la 11e session du Comité de la protection de l’environnement en aviation en février 2019.

Finalement, même si le siège de l’OACI est situé dans mon pays d’origine, cette expérience a été vraiment ressentie comme une aventure internationale. Grâce aux différents projets dans lesquels j’ai eu la chance d’être impliqué, j’ai pu développer mon réseau de connaissances et améliorer plusieurs compétences professionnelles qui me seront utiles pour percer dans le domaine des relations internationales, du développement durable et du droit international de l’environnement. »

Maylina St-Louis

Stage dans le domaine des changements climatiques en agriculture
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)
Rome (Italie)

Maylina St-Louis
Maylina St-Louis

« Après avoir obtenu une maîtrise en études internationales, j’ai réalisé un stage auprès du Programme de mitigation du changement climatique dans l’agriculture de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui a été pour moi une opportunité exceptionnelle de voir de plus près le travail d’un acteur majeur sur la scène internationale. Ce que j’ai trouvé à la FAO aura certainement dépassé mes attentes : un environnement de travail diversifié, positif et stimulant, où se concentre une expertise élevée offrant des possibilités d’apprentissage infinies.

En tant que stagiaire, j’ai eu l’occasion de contribuer à de nombreux projets portant sur les processus reliés à la mise en œuvre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et de l’Accord de Paris. J’ai ainsi appuyé les efforts de la FAO visant à faciliter la transition vers une agriculture plus productive et plus durable qui réponde aux objectifs d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques que les États se sont engagés à réaliser dans leurs contributions déterminées au niveau national. À cet effet, travailler de pair avec le NDC Partnership et son Thematic Working Group on Agriculture, Food Security and Land Use, dont les activités sont facilitées par la FAO, a été une expérience très enrichissante qui m’a permis d’interagir avec plusieurs États et organisations partenaires afin de coordonner nos actions et de partager des connaissances.

De même, j’ai été responsable de la rédaction d’un document visant à fournir aux négociateurs agricoles des éléments contextuels essentiels pour alimenter les discussions relatives à la mise en œuvre de l’Action commune de Koronivia pour l’agriculture, une décision historique adoptée lors de la 23e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. La prise en charge de ce dossier m’aura permis d’approfondir ma compréhension des négociations internationales sur l’agriculture et du rôle qu’une organisation internationale comme la FAO peut occuper dans un tel contexte. Somme toute, les connaissances et les compétences acquises au cours du stage représentent une progression importante dans mon cheminement professionnel, et je suis très reconnaissante d’avoir eu la chance de vivre cette expérience! »

Daniel April

Stage dans le domaine de l’éducation
Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)
Paris (France)

Daniel April
Daniel April

« Depuis sa création en 1945, l’UNESCO a pour mission d’instaurer et de maintenir un dialogue empreint de respect entre les cultures et les peuples, en favorisant l’approfondissement et l’échange des connaissances au moyen de la coopération internationale. Appuyant pleinement cette mission, j’ai eu envie de m’y investir à mon tour en soumettant ma candidature au programme Stages en organisations internationales gouvernementales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF). Dans le cadre de ce programme, j’ai eu l’honneur d’effectuer un stage professionnel de six mois avec l’équipe du Rapport mondial de suivi sur l’éducation (GEM).

J’ai assisté son équipe de recherche dans la production du Rapport 2018-2019 sur la migration et les déplacements et éducation. Cette publication indépendante, mais publiée par l’UNESCO, rend compte des progrès accomplis dans la réalisation des dix cibles de l’éducation définies dans l’Objectif de développement durable 4. Pour ce faire, j’ai rédigé diverses études de cas, j’ai contribué à la production d’outils de communication, j’ai effectué des recherches et des analyses sur les programmes de formation initiale et continue des enseignants sur la diversité ethnoculturelle, et j’ai participé à la vérification des faits et à la correction des épreuves du Rapport.

Cette expérience de stage était directement en lien avec mes études universitaires en administration et en politiques de l’éducation. Elle m’a permis de développer un ensemble de savoirs (sur les systèmes politiques et sociaux d’autres pays), de savoir-être (développement de valeurs d’empathie, d’ouverture et de non-jugement) et de savoir-faire (aptitudes à communiquer efficacement et à prendre en compte la dimension ethnoculturelle). Enfin, ce stage m’a permis de mieux comprendre l’importance de la coopération entre les nations pour la mise en œuvre et le suivi de politiques nationales et internationales.

Je remercie le MRIF et l’équipe du Rapport GEM de l’UNESCO pour cette occasion de développement professionnel incomparable! »

Billal Tabaichount

Stage en renforcement des capacités en évaluation environnementale et sociale dans l’espace francophone
Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD)
Québec (Québec)

Billal Tabaichount
Billal Tabaichount

« Dans le cadre du programme du MRIF, j’ai eu la chance d’être accueilli pendant six mois à l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD). En tant que stagiaire rattaché au programme MOGED, j’ai eu à accompagner plusieurs projets liés aux enjeux d’évaluation environnementale, à assurer la coordination technique d’un numéro de la revue officielle de l’IFDD et à contribuer à la vie institutionnelle de l’organisation.

Durant mon séjour à Québec, j’ai pu évoluer au sein d’une équipe chaleureuse et dédiée, auprès de laquelle je me suis intéressé à la dimension sociale de plusieurs thématiques environnementales, telles que les changements climatiques ou la prévention et la gestion des catastrophes naturelles.

Finalement, j’ai eu l’opportunité de travailler ou d’échanger avec d’autres acteurs de la gouvernance environnementale, notamment lors du 21e Colloque international en évaluation environnementale, tenu en septembre à Paris (France), au cours duquel j’ai représenté l’Institut. Ainsi, j’ai pu vivre une expérience des plus enrichissante, et ce, au tout début de ma vie professionnelle. »

Retour en haut de la page

Simon Desrochers

Stage en formation judiciaire en droit de l’environnement dans l’espace francophone
Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD)
Québec (Québec)

Simon Desrochers
Simon Desrochers

« Durant mon mandat d’avril à septembre à l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie, j’ai eu l’opportunité de réaliser une mission à Maputo, au Mozambique. Lors de cette mission, j’ai entre autres représenté l’Institut pour procéder au dévoilement du Manuel judiciaire de droit de l’environnement en Afrique et développer des partenariats avec d’autres organisations internationales pour la promotion de l’enseignement du droit de l’environnement dans les écoles de magistrature en Afrique.

Il ne fait aucun doute que j’ai grandi professionnellement au cours des six derniers mois avec l’IFDD et que je continuerai à travailler avec le même esprit dans les années à venir. Ce stage m’a confirmé l’importance de continuer à travailler de façon à concilier le respect de l’environnement, la croissance économique et le progrès social. Le programme Stages en organisations internationales gouvernementales du MRIF est assurément un excellent point d’entrée pour tout nouveau diplômé qui souhaite poursuivre une carrière à l’international. »

Retour en haut de la page

Louise-Emmanuelle Paris

Stagiaire en gestion durable des ressources du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent
Commission des Grands Lacs
États-Unis

Louise Emmanuelle Paris
Louise-Emmanuelle Paris

« Un stage, cinq projets, six mois, sept États américains visités et huit albums-souvenirs remplis. Mon stage à la Commission des Grands Lacs, c’était plus qu’un travail de bureau. C’était une occasion unique d’explorer, d’apprendre et de rencontrer. Lorsqu’on entend parler des Grands Lacs, on pense à de l’eau. Beaucoup d’eau. Possiblement à de spectaculaires couchers de soleil. On réalise rarement tous les enjeux qu’implique cette inestimable ressource naturelle.

La Commission des Grands Lacs se consacre à temps plein à la protection et à la valorisation des lacs Érié, Huron, Michigan, Ontario et Supérieur et du fleuve Saint-Laurent. Les fronts sont nombreux : réduire l’apport en nutriments pour minimiser les fleurs d’algues bleues, intégrer des infrastructures durables pour optimiser la gestion des eaux pluviales, établir des plans d’intervention pour répondre efficacement aux déversements chimiques et pétroliers, contrer les espèces envahissantes pour protéger la faune et la flore indigènes, améliorer le suivi des contaminants d’intérêt émergent, valoriser les industries commerciale et touristique, favoriser la bonne entente entre les États-Unis et le Canada, qui se partagent les Grands Lacs… et j’en passe!

J’ai eu la chance d’en apprendre sur ces projets et de contribuer à leur développement. J’ai rencontré des personnalités de tous les horizons, avec qui j’ai eu des échanges constructifs et enrichissants. Les projets m’ont permis également de voyager entre différents événements, congrès et colloques. J’ai ainsi eu la possibilité de visiter d’autres villes et d’apprécier les différences culturelles par rapport au Canada et entre les États américains. Je suis très reconnaissante de la possibilité qui m’a été offerte d’aller faire ce stage à la Commission des Grands Lacs. Ce n’est pas seulement un atout dans mon curriculum vitae, c’est une expérience dont je reviens grandie, enrichie, enthousiaste et confiante pour l’avenir.

Un stage, cinq projets, six mois, sept États américains visités et des souvenirs pour toute une vie. »

Retour en haut de la page

Étienne Arnoux-Hébert

Stage dans le domaine des politiques éducatives
Délégation pour les relations avec le Canada du Parlement européen
Bruxelles (Belgique)

Etienne Arnoux-Hebert
Étienne Arnoux-Hébert

« Grâce au ministère des Relations internationales et de la Francophonie, j’ai eu la chance de passer six mois au cœur de la vie politique européenne. Cette expérience au Parlement européen s’est révélée fascinante tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Le Parlement européen et le quartier européen de la ville de Bruxelles sont des endroits idéaux pour comprendre l’Union européenne, ses cultures, ses institutions et sa politique.

J’ai pu travailler directement sur des dossiers captivants, comme la renégociation de l’ALENA, la mise en œuvre de l’AECG, les crises migratoires canadiennes et européennes ainsi que les effets du réchauffement climatique dans la région arctique. J’ai aussi côtoyé régulièrement des législateurs européens, canadiens et américains et aidé à l’organisation de rencontres, comme celle du gouverneur de la Californie, Jerry Brown.

J’encourage le plus grand nombre de personnes à participer à un stage au Parlement européen. Je leur souhaite d’avoir la chance d’accompagner, pendant six mois, une équipe dynamique et accueillante œuvrant directement aux relations entre le Canada et l’Union européenne. »

Retour en haut de la page

Nous joindre

Direction des organisations internationales et des enjeux globaux
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Tél : 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca

Abonnez-vous à notre infolettre pour être informés des nouveaux stages!Abonnez-vous à notre infolettre pour être informés des nouveaux stages!

Dernière mise à jour : 2019-07-25 11:47:02