Offres de stage

Stages en organisations
internationales gouvernementales

Stages en organisations internationales gouvernementales

Témoignages


Anca C.

Stage dans le domaine du développement durable et océanographie
Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO
Paris (France)

Anca C.
Anca C.

« Grâce au ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF), j’ai eu l’opportunité de travailler six mois au sein de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris, afin de compléter ma maîtrise en common law et droit transnational à l’Université de Sherbrooke.

Dans le cadre de mon travail dans la Section des sciences océaniques, j’ai eu la chance de contribuer au Rapport mondial sur les sciences océaniques 2020, plus particulièrement au chapitre sur l’analyse des brevets sur les technologies océaniques. Mon stage m’a permis de développer mes connaissances en lien avec le transfert des technologies marines par la rédaction de différentes notes sur le sujet ainsi que par une présentation effectuée devant tous mes collègues de la COI. Durant mon stage, j’ai grandement apprécié participer à la préparation et à la rédaction de documents officieux en lien avec la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable.

De plus, j’ai participé à l’organisation d’un atelier sur les observations océaniques dans les zones relevant de la juridiction nationale avec la Section des observations et services océaniques de la COI.

Mon expérience au siège de l’UNESCO m’a permis de découvrir le milieu de travail onusien et de développer mes connaissances juridiques et scientifiques en lien avec l’océanographie.

Je tiens à remercier mon maître de stage, Dr Salvatore Aricò, mes collègues de la COI ainsi que l’équipe du programme Stages en organisations internationales gouvernementales du MRIF pour tout leur soutien pendant mon passage à la Maison de l’UNESCO. Chacun d’eux a su contribuer à mon développement professionnel et je suis reconnaissante pour toute la confiance et le dévouement qu’ils ont investis en moi. Je souhaite aux prochains stagiaires de foncer et ainsi découvrir les possibilités infinies qui peuvent s’offrir à eux. »

Benjamin Brunot

Stage dans le domaine du droit et fiscalité
Organisation de coopération et de développement économiques
Paris (France)

Benjamin Brunot
Benjamin Brunot

« Dans le cadre du programme Stages en organisations internationales gouvernementales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, j’ai eu la chance de travailler pendant six mois au sein de l’équipe de fiscalité internationale de l’OCDE, qui est l’épicentre mondial des efforts de coordination pour lutter contre l’évitement et l’évasion fiscale internationale.

On m’a confié un important mandat de recherche pour comparer l’efficacité des négociations bilatérales pays par pays par rapport aux négociations multilatérales visant à amender les conventions fiscales entre pays afin qu’elles répondent aux normes de lutte contre l’évasion fiscale. J’ai à la fois affûté mes compétences en droit fiscal et été exposé aux mécanismes de diplomatie internationale en jeu dans ce type de projet.

J’ai aussi été directement impliqué dans les travaux visant à réformer le système fiscal international afin qu’il puisse s’adapter à l’économie numérique et offrir aux États des solutions stables pour taxer les entreprises multinationales dont l’activité repose fortement sur les technologies numériques. Jamais je n’aurais pu être autant au cœur de l’action et à la plus fine pointe de mon domaine d’études qu’en effectuant un pareil stage. »

Étienne Olivier

Stage dans le domaine des politiques éducatives
Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie
Dakar (Sénégal)

Étienne Olivier
Étienne Olivier

« Grâce au programme Stages en organisations internationales gouvernementales (SOIG) du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, j’ai eu l’opportunité de travailler au sein de la Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) siégeant à Dakar, au Sénégal, depuis 1960. En tant que doyenne de la Francophonie, la CONFEMEN est la première institution de coopération stratégique en éducation de l’espace francophone. Il s’agit d’ailleurs de la seule organisation au monde qui procède à l’évaluation internationale des apprentissages dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne.

Au cours des six mois de stage, j’ai apporté une contribution déterminante à l’atteinte des résultats de la programmation 2019 de la CONFEMEN. Mon rôle consistait à appuyer la production de nouvelles stratégies éducatives et à conseiller le Secrétaire général, notamment en effectuant de nombreuses tâches de recherche, d’analyse et de collecte d’informations. J’ai également contribué à l’organisation et à la participation aux instances de la CONFEMEN ainsi qu’aux relations avec les partenaires (réunions informelles, comités de pilotage, groupes de travail onusiens sur l’Objectif de développement durable 4, etc.). Je détiens depuis de solides connaissances de l’environnement de travail des organisations intergouvernementales, sans compter que j’ai renforcé mon expertise stratégique en politiques publiques et en relations internationales.

J’encourage pleinement les finissants des études supérieures et les jeunes diplômés en début de carrière à postuler pour le mandat de stagiaire à la CONFEMEN. Il s’agit d’une opportunité exceptionnelle de se familiariser avec les concepts, principes et méthodes de travail des organisations intergouvernementales et de connaître les principaux enjeux et défis avec lesquels doivent composer les systèmes éducatifs de la Francophonie. Cette expérience hautement enrichissante sur le plan tant professionnel que personnel représente d’ailleurs une occasion rêvée d’œuvrer dans un pays en développement. Qui plus est, mon mandat m’a offert la chance de mettre en pratique et de consolider les connaissances théoriques et les compétences acquises au cours de ma formation universitaire en relations internationales. Enfin, cette immersion socioculturelle a été pour moi un élément fondamental de ce stage que je considère comme un atout, voire une richesse, qui m’a permis d’élargir ma vision du monde. »

Jérôme Godbout

Stage dans le domaine de la criminalité transnationale organisée et prévention du terrorisme
Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC)
Dakar (Sénégal)

Jérôme Godbout
Jérôme Godbout

« L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) est un chef de file mondial dans la lutte contre le trafic des stupéfiants et la criminalité internationale. Il est responsable d’aider les États membres, de concert avec d’autres agences, à lutter contre les drogues illicites, la criminalité et le terrorisme.

Ma principale tâche consistait à organiser et à mettre en place un projet portant sur l’extrémisme violent dans les prisons du golfe de Guinée. Plus spécifiquement, ce projet visait à déceler les facteurs qui peuvent favoriser la croissance de l’extrémisme religieux dans les prisons de la région, tout en trouvant des solutions pour endiguer le problème. Ce stage, d’une durée de six mois, m’a permis d’accroitre mes connaissances sur les différents défis affectant l’Afrique, tout en améliorant considérablement mes capacités de recherche dans un environnement où la collecte de données fiables et constantes est un enjeu de taille.

Il m’aura aussi permis d’assister à plusieurs ateliers et événements favorisant la coopération entre les différentes agences sur le terrain, comme peut le démontrer la photo montrant mon passage à l’événement Programme de prévention de l’extrémisme violent de l’Union européenne (PPREV-UE). »

Laurianne Ladouceur

Stage dans le domaine de la protection des réfugiés
Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés
Montréal (Québec)

Laurianne Ladouceur
Laurianne Ladouceur

« Si je devais décrire une expérience professionnelle idéale, elle aurait sans doute tous les attributs de celle que je viens de vivre au sein du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés dans le cadre du programme Stages en organisations internationales gouvernementales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie.

Une ambiance de travail conviviale et fondée sur la collaboration et l’entraide, me voir confier des responsabilités à la hauteur de mes capacités, savoir que mes contributions seront prises en compte et appréciées, être entourée de collègues disponibles et disposés à me soutenir dans mes tâches et dans mon apprentissage, avoir un sentiment mutuel de confiance et de respect, faire de la recherche juridique sur des enjeux ayant une réelle pertinence pour la protection de personnes demandeuses d’asile et réfugiées au Canada, mais également soutenir directement les personnes et les groupes faisant l’objet de la mission de protection de l’organisation et interagir personnellement avec eux.

Voilà le résumé d’une expérience des plus enrichissantes sur le plan professionnel et humain pour laquelle je ne peux que chaleureusement remercier mes collègues du Haut- Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, ainsi que l’équipe du ministère des Relations internationales et de la Francophonie. Je ne souhaite rien de moins, ni rien de plus, aux prochaines cohortes de stagiaires. Merci pour tout! »

Stéfanie Tougas-Trihey

Stage dans le domaine de la politique européenne
Parlement européen
Bruxelles (Belgique)

Stéfanie Tougas-Trihey
Stéfanie Tougas-Trihey

« Grâce au soutien du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, j’ai eu le privilège d’agir comme jeune professionnelle au Parlement européen à Bruxelles, au sein de l’Unité relations transatlantiques et G8.

Mes principales responsabilités consistaient à rédiger des notes de recherche et à produire des analyses approfondies sur des sujets d’intérêt pour les députés européens, les délégations de députés du Parlement ainsi que pour les membres de mon unité. J’ai donc beaucoup appris sur de multiples enjeux liés à la politique américaine, canadienne, québécoise et européenne, dans de nombreux domaines d’actualité et d’intérêt tels que le commerce international, la sécurité et défense, les affaires étrangères et la lutte aux changements climatiques.

Mon passage au Parlement européen a été une expérience d’apprentissage unique, qui a renforcé mes connaissances sur le plan des relations internationales et, plus précisément, en matière de politique européenne. Le fait de côtoyer des collègues aussi inspirants et compétents, originaires des 27 États membres de l’Union européenne, m’a poussée à me dépasser et à faire des rencontres marquantes pour la suite de ma vie personnelle et professionnelle.

Cette expérience a été des plus enrichissantes! Je recommande chaudement cette expérience qui me mènera, j’en suis certaine, à la prochaine étape de ma carrière. »

Anouk Brisebois

Stage dans le domaine du développement durable et océanographie offert en collaboration avec les Fonds de recherche du Québec (FRQ)
Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO
Paris (France)

Anouk Brisebois
Anouk Brisebois

« Dans le cadre de mon stage à la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO à Paris, j’ai eu la chance de pouvoir participer à la Conférence des Partis (COP25) qui s’est déroulée à Madrid du 2 au 13 décembre 2019. Cette expérience a été très enrichissante, tant sur le plan professionnel que personnel.

Dans le contexte de ma participation à cet événement annuel d’envergure internationale, j’ai pu assister à plusieurs conférences, événements en marge, négociations gouvernementales, conférences de presse et réunions informelles, le tout associé aux changements climatiques. Parmi ces événements, ceux liés aux migrations environnementales et aux réfugiés climatiques, ainsi qu’au travail du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (GIEC) m’ont particulièrement intéressée, puisque j’en ai appris davantage sur ces questions, et que j’ai pu faire la connaissance d’acteurs clés travaillant dans ce domaine.

J’avais également pour mandat, par ma participation à cette conférence, d’aider à la logistique de certains événements auxquels la COI participait, autant à l’accueil des observateurs qu’à la prise de notes aux fins de production de rapports de mission et d’événement.

Ma participation à la COP25 à Madrid m’a permis d’en connaître davantage sur les mécanismes intergouvernementaux de négociations et de décisions dans le contexte urgent des changements climatiques, de rencontrer des gens de tous les horizons travaillant sur les questions environnementales et d’en apprendre plus précisément sur le travail du GIEC et son importance en matière de recherche scientifique sur le climat. »

Jorge Ramirez

Stage dans le domaine des relations internationales
Organisation universitaire interaméricaine (OUI)
Montréal (Québec)

Jorge Ramirez
Jorge Ramirez

« Dans le cadre de mon stage à l’OUI, j’ai eu l’occasion de mener à bien plusieurs tâches axées sur des stratégies de coordination pour la participation des partenaires gouvernementaux (à l’échelle provinciale et fédérale) au CAEI Colombie-2019, le plus grand événement de rapprochement entre les établissements d’enseignement supérieur de tous les pays du continent américain (dont des experts en thèmes d’éducation et des ministres de l’éducation des pays participants) autour des sujets associés à la coopération dans le domaine de l’éducation internationale et de l’internationalisation des programmes d’éducation.

En tant que stagiaire du MRIF à l’OUI, j’ai eu le plaisir de représenter le Québec et le Canada, ainsi que de profiter de toutes les possibilités offertes par leurs gouvernements et institutions relativement à l’enseignement supérieur, dans mon propre pays d’origine et auprès de plus de 1 000 délégués : une expérience de rêve pour moi et une grande source de fierté personnelle.

Par ailleurs, cette expérience m’a encouragé à prendre la décision définitive de poursuivre une carrière dans le domaine des relations internationales en matière d’éducation et de coopération universitaire, un enjeu essentiel pour l’essor international du Québec et du Canada. »

Laurence R. Contant

Stage en organisations internationales gouvernementales
Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés
Genève (Suisse)

Laurence R. Contant
Laurence R. Contant

« Dans le cadre du programme Stages en organisations internationales gouvernementales du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, j’ai effectué un stage de six mois au sein du Haut-Commissariat pour les réfugiés des Nations Unies (HCR) situé à Genève en Suisse. Cette organisation a comme mandat de venir en aide aux réfugiés, aux apatrides et aux déplacés internes victimes d’un conflit, ainsi que de les soutenir.

J’ai effectué mon stage à l’Unité de liaison des droits humains. Durant mon stage, j’ai assisté à différentes présentations par des experts et j’ai participé à diverses activités organisées par le HCR ou les Nations Unies, plus intéressantes les unes que les autres. En six mois, j’ai grandement amélioré mes connaissances en droit international. L’équipe du HCR est une équipe accueillante et performante. J’ai passé six mois en compagnie de collègues qui m’ont appris énormément.

Durant ce stage, j’ai pu découvrir la Suisse ainsi que les pays environnants, accompagné par des stagiaires rencontrées durant mon stage. Je suis très reconnaissante à l’équipe du HCR de m’avoir accueillie à bras ouverts chez eux. »

Étienne Dufour

Stage de recherche dans le domaine de la diversité sexuelle, éducation et santé
Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)
Paris (France)

Étienne Dufour
Étienne Dufour

« Pour élever les défenses de la paix dans l’esprit des hommes et des femmes » Devise de l’UNESCO

« Les six mois que j’ai passés à la Maison de l’UNESCO à Paris ont été les plus formateurs de ma vie. Je me suis senti très privilégié de pouvoir observer de l’intérieur les rouages et les mécanismes d’une organisation aussi importante.

Au Secteur de l’Education, j’ai surtout travaillé sur la violence et le harcèlement en milieu scolaire et, plus particulièrement, sur l’inclusion des élèves LGBTI. Le fait de parler d’orientation sexuelle ainsi que d’identité et d’expression de genre dans un contexte international constitue un défi de taille quand on pense qu’il s’agit de sujets très sensibles dans de nombreuses régions du monde. J’ai participé à l’organisation d’un forum international sur l’inclusion et l’équité en éducation, notamment en planifiant la participation de jeunes personnes qui militent pour faire accepter la diversité sexuelle ou de genre dans leur milieu. C’était la première fois que la question LGBTI était ainsi soulevée dans ce genre d’événement, coorganisé par l’UNESCO et le ministère de l’Éducation de la Colombie, et je suis fier d’avoir pu y prendre part.

J’ai aussi participé à l’adoption de la Journée internationale UNESCO contre la violence et le harcèlement en milieu scolaire lors de la 40e Conférence générale de l’UNESCO en faisant de la recherche, en rédigeant des documents officiels et en proposant la date qui a été retenue pour souligner l’événement (le premier jeudi de novembre de chaque année).

Mon passage à l’UNESCO marquera le reste de ma vie et les compétences que j’y ai acquises me seront extrêmement utiles dans les sphères professionnelles et personnelles. L’UNESCO est riche de sa diversité : j’encourage les étudiantes et les étudiants de tous les horizons, de tous les milieux et de toutes les disciplines à y tenter leur chance. »

Ibra Ndoye

Stage dans le domaine du développement durable et outils numériques
Institut de la Francophonie pour le développement durable
Québec (Québec)

Ibra Ndoye
Ibra Ndoye

« Du 2 septembre au 20 décembre 2019, j’ai eu l’occasion d’effectuer un stage à l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), dans le cadre du programme Stages en organisations internationales gouvernementales. Situé dans la ville de Québec, l’IFDD est un organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) qui a pour vision de jouer un rôle majeur dans la transition énergétique et le développement durable des pays francophones.

J’ai travaillé au sein du programme Accès à l’énergie durable, où j’ai exécuté certaines des missions attribuées à l’attaché de programme. J’ai notamment accompli des tâches de soutien dans le cadre du Programme de système d’information énergétique (SIE) dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) (SIE-UEMOA). Il s’agit d’une base de données commune qui permet de connaître la situation énergétique dans chacun des pays de l’UEMOA (consommation, production, approvisionnement, sources d’énergie, etc.). J’ai également participé à la préparation du numéro d’une revue publiée par l’IFDD (la revue Liaison Énergie-Francophone), en remplissant des tâches de rédaction et d’édition. Il faut noter par ailleurs que mon mandat m’a amené à me rendre à Montréal pour superviser une formation d’une semaine.

Ayant pour but de faire carrière dans l’univers des organisations internationales qui s’activent dans le domaine du développement durable, le stage que j’ai effectué à l’IFDD constitue pour moi une étape dans l’atteinte de mon objectif. J’ai pu acquérir des compétences, en gestion de projets énergétiques et en communication entre autres, qui me seront assurément utiles. Sur un autre plan, mon stage m’a permis de découvrir Québec, une ville que je n’avais jamais visitée auparavant. »

Mohamed Langston Gora Diagne

Stage dans le domaine des changements climatiques
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)
Rome (Italie)

>Mohamed Langston Gora Diagne
Mohamed Langston Gora Diagne

« Fraichement diplômé en études du développement, le programme de stage en organisations internationales gouvernementales m’a offert un tremplin idéal pour intégrer l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Rome, en travaillant avec l’équipe du Projet d’atténuation du changement climatique dans l’agriculture (MICCA). J’ai commencé le stage avec l’idée d’approfondir, d’une part, mes connaissances sur les questions climatiques, agricoles et de sécurité alimentaire et, d’autre part, de mieux comprendre le fonctionnement et les dynamiques internes d’une organisation internationale telle que la FAO.

Cette opportunité m’aura permis non seulement de travailler en partenariat direct avec des acteurs et experts des quatre coins du monde sur des enjeux-clés liés aux changements climatiques et à l’agriculture, mais aussi de participer à des réunions, ateliers et conférences durant lesquels j’ai pu approfondir ma compréhension des processus décisionnels et des mécanismes et plateformes de concertation en place dans les organisations internationales.

J’ai également contribué au développement d’outils de gestion de données dans le cadre d’un projet de renforcement des capacités de planification de l’adaptation pour la sécurité alimentaire et la nutrition au Sénégal et en Haïti. Dans la même optique, participer à la troisième édition du Thematic Working Group on Agriculture, Food Security and Land Use demeure l’une de mes expériences les plus marquantes, pendant laquelle j’ai eu l’occasion de dialoguer ouvertement avec des représentants d’États membres mandatés à la FAO, et surtout de mener la coordination du rapportage des prises de décisions et du plan d’action pour les années à suivre.

Parallèlement à cela, j’ai été désigné en tant qu’agent de liaison du projet MICCA sur les questions de genre. À ce titre, j’étais chargé de participer aux réunions des agents de liaison de la division pour faire part des prérogatives, idées et requêtes de l’équipe pour une meilleure intégration de la dimension genre dans le travail quotidien et l’exécution des projets. J’étais également chargé de distiller les informations et décisions prises au niveau de la division à mes collègues du projet MICCA.

En somme, ces six mois de stage auront été instructifs, révélateurs et surtout transformateurs. Je profite de ces ultimes mots pour remercier profondément le ministère des Relations internationales et de la Francophonie d’avoir rendu possible cette opportunité hautement bénéfique. »

Nous joindre

Direction des organisations et des forums internationaux
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Tél : 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca

Abonnez-vous à notre infolettre pour être informés des nouveaux stages!Abonnez-vous à notre infolettre pour être informés des nouveaux stages!

Retour en haut de la page

Dernière mise à jour : 2020-06-26 08:52:13